Fuji X-T2 : 1ères impressions

CMP22662

Le voici, … le voilà !

Il a été tellement attendu par les possesseurs du X-T1, par les fans de nouveautés ou par les curieux … Il a été annoncé, c’est le Fujifilm X-T2 !

Je remercie Fujifilm Belgium pour le prêt de ce matériel afin d’effectuer quelques essais avec ce tout nouveau boîtier (prototype) qui sera disponible sur le marché belge aux alentours de la mi-septembre 2016.

Comme je le fais d’habitude, je vais donner mes premières impressions personnelles à propos de ce boîtier et non faire une démonstration technique pleine de graphiques ou de tests ultimes. Certains aiment cela, mais personnellement, je ne choisis pas un appareil photographique parce qu’il est 5 milli-secondes plus rapide qu’un autre …

Première chose que l’on observe en sortant le X-T2 : son look !

Pas de surprises, je n’en suis pas du tout fan, tout comme ça l’a été pour le X-T1 que j’utilise pourtant encore actuellement? (Voir article précédemment posté ici – Clic Me ) …

Pas fan ? Mais à quel niveau ? … C’est simple, c’est toujours ce look “petit reflex d’entrée de gamme” qui se fait (faisait) ressentir pour moi. Cela fait pourtant deux ans et demi que je suis passé de Canon à Fuji, du DSLR au Mirrorless, de l’EOS 1Dx au X-T1 … C’est un tout autre gabarit !

Et pourtant … Le X-T2 est annoncé officiellement et je me suis directement dit : “Bas c’est un X-T1 avec la technologie du XPro2 inside, rien de surprenant”.

Et BAM ! Comme ça a été le cas entre le moment de l’annonce et de la première prise en main du X-T1, le même phénomène se reproduit entre l’annonce et la prise en main du X-T2 !

Nous voici à nouveau avec un boîtier génial ! (laissons le look de côté, après tout ce qui m’importe avant tout c’est l’ergonomie à l’utilisation et bien entendu le résultat obtenu sur les clichés)

CMP22679Le X-T2 nous apporte certes les évolutions technologique que j’ai déjà plaisir à utiliser sur mon X-Pro2, et je ne pense pas qu’il soit vraiment comparable au X-Pro2.

Je lis beaucoup d’articles qui parlent de “X-Pro2 Vs X-T2″ … Personnellement je trouve que si on veut comparer ou sonder une évolution technologique il faut le faire avec les produits d’une même gamme. Bref comparer le X-T1 au X-T2.

Le X-T2 apporte-t-il vraiment quelque chose de plus par rapport au X-T1 ? Après tout le X-T1 donne d’excellents résultats non ? (ironique comme idée dans la société de consommation actuelle où l’on veut toujours plus, où l’on est toujours de plus en plus exigeant)

Pour ma part, le X-T2 apporte principalement 2 choses en plus par rapport à son prédécesseur :

 

- Du confort à l’utilisation.

- De la performance le rapprochant très très fort de ce qu’offre actuellement un DSLR haut de gamme.

 

Du confort … tout simplement grâce à cette écoute que Fuji a envers ses clients ! Aucune autre marque ne propose de telles évolutions en si peu de temps, et ce en accord avec ce que les clients laissent comme avis sur le web. Beaucoup de choses ont été améliorées, voire changées, ces dernières allant toujours dans le sens des recommandations ou demandes des utilisateurs de la marque nippone. Et ça c’est un grand plus !

Lorsque le X-T1 est sorti, il était équipé d’un pavé directionnel à l’arrière très peu pratique, complètement différent de ceux proposés avant sur la série X-Pro ou la série X-E. Changer de collimateur AF était une vraie galère.

Fuji a adapté cela en y plaçant le génial joystick directionnel (faisant aussi office de bouton), comme on retrouvait déjà sur les DSLR haut de gamme. (Ce Joystick équipe également le XPro2).

Travaillant souvent à de très grandes ouvertures et donc avec une profondeur de champ très réduite, je change très régulièrement (pour ne pas dire à chaque photo) le collimateur autofocus de place, et ce Joystick apporte un réel gain de temps et de confort.

On peut également retrouver ce joystick sur le booster (que je recommande vivement à l’achat d’un X-T2).

Autre point intéressant pour moi : l’écran orientable sur des axes supplémentaires par rapport au X-T1. Il est donc possible d’effectuer un cadrage au ras du sol en position verticale sans devoir se coucher par terre … Ce qui est très confortable lorsqu’on travaille au grand angle en contre plongé par exemple.

Les molettes de vitesse et de sensibilité (ISO) peuvent être verrouillées ou déverrouillées par pression du bouton d’axe, autre facilité comparé au X-T1 qui demandait l’utilisation de 3 doigts à la verticale pour changer ces molettes de positions.

Le passage à 24 Mpix et au nouveau processeur apporte les bienfaits déjà connus sur le XPro2. (Vitesse de l’AF augmentée, meilleurs résultats en montée en ISO, etc …)

Le tracking AF en mode continu est vraiment efficace et on trouve des fonctions personnalisables identique à celles que l’on trouve sur les reflex haut de gamme.

CMP22680X-T1 au dessus, X-T2 en dessous

Plus haut je recommande l’achat du Booster (VPB X-T2 pour Vertical Power Booster) en même temps que le boîtier.

En effet, il ne s’agit pas d’une simple poignée “grip vertical” comme sur le X-T1 mais bien d’un booster !

En plus d’accueillir 2 batteries supplémentaires (la batterie du boîtier pouvant rester insérée) et une très très bonne ergonomie en vertical, ce booster apporte, comme son nom l’indique, une augmentation de performances au boîtier.

Non seulement il augmente la cadence en rafale (allant alors à 11 images par seconde), mais il augmente également la fluidité de l’EVF allant à un taux de rafraîchissement de 100 images par seconde à la visée (ce qui est le double du X-T1 qui affichait 54 images par seconde dans l’EVF, et un peu plus de 60 dans le X-T2 sans le booster). On obtient donc une visée que l’on peut qualifier de visée reflex selon moi, tellement l’image est fluide, même dans les déplacements latéraux très rapides !

Le Booster possède également son joystick (comme expliqué plus haut), les 2 molettes que l’on retrouve sur le boîtier, l’AF-Lock, l’AE-Lock (pour bloquer l’expo ou la mise au point avant recadrage par exemple), un bouton “Fn” personnalisable ainsi qu’un bouton “Q” permettant d’accéder au Quick Menu.

Les batteries se vident en série les unes après les autres, en commençant par celles du booster pour enfin finir sur la 3ème batterie, celle présente dans le boîtier. Le rack contenant les batteries du Booster peut être retiré appareil allumé et en fonction, ce dernier passant alors sur la batterie du boîtier, le temps du changement des batteries du booster pour ensuite redémarrer sur les batterie du Booster une fois ré-insérées. (le tout sans éteindre l’appareil (par exemple lorsque l’appareil est sur pied et que l’on réalise un Timelapse)).

Bref un accessoire, certes onéreux, mais qui apporte pas mal de confort.

Quelques clichés réalisés au X-T2 :

DSCF0469

DSCF0545

DSCF0444

DSCF0530

DSCF0656-676

DSCF0555

DSCF0918-932

Le mot de la fin ?

“Aïe” : …. Bien que je vais encore tester ce nouveau boîtier plus en profondeur, je me retrouve devant un dilemme.

Travaillant dans certains cas avec 2 boîtiers (mariages par exemple), il y a quelques semaines, mon choix se portait pour l’achat d’un second XPro2 afin d’avoir 2 boîtier identiques (j’adore le XPro2 pour ceux qui ne l’auraient pas compris).

Après ces premiers essais avec le X-T2, je me retrouve avec 2 boîtiers sur la balance et le choix devient difficile.

“Let’s wait and see” … “Let’s try it more and … decide” … hem (GAS MODE : ON (again)).

Le Fujifilm X-T2 est donc la très belle évolution que l’on espérait au X-T1 avec quelques agréables petites surprises en plus, mais qui ne sont pas forcément essentielles pour tout le monde.

Le choix d’un boîtier se fait selon les besoins, le type de travail photographique que l’on réalise et bien entendu les envies.

Ce choix, dans mon cas, s’annonce rude !

A suivre …

duo_dos

 

4 Commentaires

  1. f@shotbyfred.com'

    Avis clair, net et précis que je partage entièrement.
    Il est vrai que le choix T2/PRO2 est difficile, mais les deux appareils se valent et offrent deux différents usages.

Trackbacks for this post

  1. Fuji X-T2 | Blog by Fred
  2. Fuji X-T2
  3. Fuji X-T2 – Shot by Fred blog

Laissez un commentaire