Portrait classique au Fuji 16-55mm

CCMN6466Shooting “portrait” très classique réalisé au X-T1 + 16-55mm f:2,8

Depuis mon passage intégral en mirrorless chez Fuji, ma façon de photographier a été quelque peu changée … Ayant délaissé le studio et la photo “fashion”, j’ai également délaissé les zooms pour ne plus utiliser que des focales fixes, pour leur piqué, leur grande ouverture permettant de travailler dans tous types de conditions de lumière mais aussi pour le bokeh que l’on peut obtenir qui est très doux.

Exception faite avec le 50-140mm f:2,8 (voir article sur cette optique ici : clic me ), voilà une seconde exception (celle qui confirme la règle peut être ?), le XF 16-55mm f:2,8 R LM WR !

Pourquoi ce zoom ?  … Tout simplement pour le reportage ainsi que les photos personnelles quotidiennes. Pour sa polyvalence, sa focale allant en équivalent  full frame de 24 à 84mm avec une ouverture maximum constante de f:2,8.

Ce ne sera certes pas l’optique que j’utiliserai le plus, mais cette optique va m’être bien utile dans certains cas particuliers où tout se passe très vite et où des changements intempestifs d’optiques ne seraient pas de la plus grande facilité. Ayant été habitué auparavant à travailler avec un 24-70mm f:2,8 ainsi qu’un 70-200mm f:2,8, je retrouve ces équivalence  avec le 16-55mm et le 50-140mm.

Le but de cet article et de ce petit shooting non préparé avec une modèle non expérimentée, que je remercie au passage pour sa patience, n’est pas de faire un test poussé de l’optique ni de fournir des crops 100%, il y a des tonnes d’articles sur le net pour ceux que cela peut intéresser avant l’acquisition éventuelle de cette (superbe) optique, qui n’a rien à envier aux zooms à 2,8 constant des plus grandes marques de DSLR.

Quelques images qui ne sont pas SOOC (puisqu’il ne s’agit, je le répète, pas d’un test “labo” de l’optique) réalisée à l’aide de ce 16-55mm f:2,8 …

CCMN6366

CCMN6413-85

CCMN6364

CCMN6469-71-74-75

CCMN6400

CCMN6390

CCMN6438

CCMN6446

CCMN6492

CCMN6505Comme pour son grand frère (le 50-140mm) la qualité de fabrication est exceptionnelle, on sent vraiment qu’on a une belle optique de qualité en main. Ce zoom est nettement plus massif et imposant sur un mirrorless que les focales fixes de la gamme, mais cela reste tout à fait raisonnable.

Sur le X-T1 muni de son extension de poignée (le Grip MHG-XT), l’ensemble est parfaitement balancé et une fois déposé à plat, rien ne dépasse, l’ensemble reste parfaitement horizontal.

La bague de diaphragme est bien crantée et on ne risque nullement de changer l’ouverture du diaphragme sans s’en rendre compte. Comme sur le 50-140mm, la plage de focale est couverte par seulement un quart de tour sur la bague de zoom, ce qui est très agréable.

Le zoom une fois sorti à 55mm, l’optique gagne quelques centimètres en longueur, mais c’est peu dérangeant et nettement moins long que la sortie à fond de zoom des équivalents sur DSLR.

L’autofocus est rapide et silencieux (on ne le sent quasi pas dans l’optique), même mouture à nouveau que sur le 50-140mm. On voit bien que ces deux optiques sont construites sur les mêmes bases. Du haut de gamme.

Point de vue qualité d’image, on a ce à quoi on s’attend, une qualité impressionnante et un piqué du feu de dieu, avec cependant un bokeh moins crémeux à pleine ouverture que sur les focales fixes de la gamme – logique – f:2,8.

J’ai utilisé ce zoom ici sur un sujet pour lequel des focales fixes auraient été bien plus utiles, mais il s’agissait de réaliser quelques clichés afin de faire la prise en main de l’engin avant de l’utiliser sur le terrain dans des conditions moins “relax”.

end_camera2On peut donc constater qu’une fois l’appareil posé, rien ne penche ni vers l’avant, ni vers l’arrière.

Il va de soi que l’ensemble est plus lourd qu’avec une focale fixe, mais cela reste raisonnable et on n’a nullement l’impression d’avoir une optique à décrocher une monture de par son poids.

Bref un achat apportant pleine satisfaction … A tester plus en profondeur dans de prochains shootings …

end_camera1

Laissez un commentaire