De CANON EOS … avec FUJI X

1Dx vs XT1

Je ne dirai pas ” De Canon à Fuji ” … Du moins pas pour le moment, et donc plutôt ” De Canon avec Fuji “.

Très “tendance” en ce moment dans le monde de la photographie et ce à travers le monde, on lit de plus en plus d’articles sur ce que l’on peut appeler “le Grand Switch” … le fameux passage d’une marque à une autre, mais surtout dans ce cas précis, le passage d’un système à un autre !

Beaucoup de photographes professionnels ont été séduits ces derniers mois par l’avancée technologique, les performances et surtout les résultats produits par les appareils ainsi que les (superbes) optiques de la gamme Fuji X !

Certains ont même été jusqu’à faire un “switch” complet, à savoir quitter, vendre, échanger leur matériel professionnel et très haut de gamme de grandes marques pour ne plus travailler qu’avec le système hybride proposé par FUJIFILM.

C’est le cas entre autre de Zack Arias, Damien Lovegrove  (ce dernier travaille sur les 2 systèmes), en Belgique Bert Stephani ou encore Fred Frognier avec qui j’ai régulièrement l’occasion de faire des échanges intéressants sur le matériel et les résultats.

Ayant commencé à jouer dans la cour de Fuji à la sortie du X100 en été 2011, j’ai été dans un premier temps séduit par le look rétro proposé par cet appareil, ainsi que son utilisation à l’ancienne.

Après quelques clichés en vacances, j’ai été littéralement bluffé par la qualité des fichiers qui sortaient de ce petit boîtier que je considérais comme un “compact”.

A cette époque, je ne considérais pas du tout l’idée de faire de ce genre de matériel mon matériel à usage professionnel, déjà de par la lenteur de l’AF et autres “freins” présents sur ce type de boîtier.

Ensuite Fuji est arrivé avec son X-PRO1, boîtier à objectifs interchangeables … Alléchante découverte à la Photokina qui a mis en oeuvre cette célèbre citation d’Oscar Wilde : “Le seule moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder”.

J’ai donc très rapidement “résisté” à la tentation, si vous voyez ce que je veux dire, et en été 2013, me voila parti en vacances avec un petit sac à dos contenant un X-PRO1 ainsi que déjà 5 optiques, le tout pour un encombrement et un poids dérisoire par rapport au demi coffre de voiture rempli les autres années par mon matériel photo !

Résultat des courses : WOW ! Incroyable, je n’arrive pas à voir de différence qualitative entre mes images shootées au X-PRO1 et celles shootées un an avant (dans les mêmes conditions) avec mon gros reflex CANON !

Il est donc temps de tester le matériel Fuji en conditions différentes : le studio …

Une fois de plus, résultat très probant !

Arrive ensuite l’annonce du fameux  FUJI X-T1 !

xt1 seul

Je le découvre et me voilà déçu !

Déçu de par son look … Où est donc passé le look “Leica M” télémétrique du X-Pro1 ? … Pourquoi faire une sorte de mini reflex avec viseur centré, une excroissance sur le dessus alors que ce n’est pas un reflex, qu’il n’y a aucun besoin de cet espace pour un quelconque prisme  ?

Cette déception ne durera que peu de temps ! En effet lors des PHOTO BUSINESS DAYS à Bruxelles début 2014, j’ai l’occasion de prendre la “bête” en main (Merci à André Beuckelaere de FUJIFILM BE pour sa démo) … et le simple fait d’amener l’oeil au viseur donne le frisson ! (du moins à un grand amateur de Photo-Gear tel que moi)

Incroyable ! Il y a quelques temps je ne croyais pas du tout aux EVF (Electronic View Finder), bref aux viseurs non-optiques … là d’un coup tout s’éclaire ! (au sens propre comme au figuré).

Un taux de rafraîchissement ultra rapide, une taille de viseur impressionnante, la présence de toutes les infos utiles, la rotation des infos lors du cadrage vertical, le Focus Assist, bref toute la panoplie de la satisfaction à l’utilisation de ce type de matériel.

On n’oubliera pas non plus la rapidité de l’Autofocus bien améliorée, la montée en sensibilité également, et cette utilisation WYSIWYG à la visée, qui est très agréable !

Nous voilà à ce que j’appellerais le ” BACK TO BASICS ” – Le retour à l’essentiel à portée de main, à l’ancienne, des molettes, des bagues de diaph … le pied total !

Fujifilm nous l’illustre dans ses campagnes comme ceci (image ci-dessous © FUJIFILM.EU)

Fuji evolution

L’illustration est très représentative …

 

Pour ce qui est de ma petite personne en tant que photographe, je n’ai à ce jour par fait de “Switch” complet, mais disons partiel …

Je viens de me séparer de mon “Flagship”, le CANON EOS 1Dx et de m’équiper en contre partie du superbe FUJI X-T1 !

POURQUOI ?! certains diront … pourquoi se séparer d’un monstre comme l’EOS 1Dx au profit d’un petit boîtier “moins” performant ?

Je ne veux influencer personne, car ce choix est personnel, et ne peut en aucun cas être considéré comme fou ni comme judicieux. Chaque photographe a ses besoins en fonction de ce qu’il fait et je ne vais pas aller dire que tel appareil est meilleur qu’un autre car ce serait faux !

Comme je le dis plus haut, je n’ai pas fait de switch complet … Je garde toujours mon autre reflex Full Frame (Canon EOS 5D MkIII) ainsi que mon parc optique CANON avec lequel je travaille en studio.

Faisant très peu de reportage, aucune photo de sport ni animalière, l’EOS 1Dx prenait plus la poussière qu’il ne faisait de photos … D’où sa sortie de course pour moi personnellement.

Sur le terrain, pour de la photographie “LifeStyle” du portrait, ou même du petit reportage, FUJIFILM m’apporte avec son X-T1 un boîtier de 390 grammes contre les 1340 grammes de l’EOS 1Dx (boîtiers nus) ainsi qu’un parc optique bien plus compact et léger, mais surtout une utilisation redonnant à la photographie ce qu’elle était il y a des années, à l’époque où j’ai commencé à m’y intéresser, … à l’époque de la photographie argentique.

Vous me direz, oui, mais l’appareil photo est un outil, mais la qualité de l’image dépend principalement du cailloux que l’on met dessus ! Et vous avez tout à fait raison …

FUJIFILM propose dans son système X, une gamme d’optique remarquables faisant pâlir, osons le dire, certaines optiques des plus haut de gamme des grandes marques telles que CANON ou NIKON, pour un poids et un encombrement bien moindre, mais aussi un prix bien moindre !

Ma focale de prédilection est le 85mm (en plein format).

Me voilà actuellement avec les deux “dream lenses” à comparer (dans un prochain article peut être) : le CANON 85mm f:1,2 L ainsi que le FUJI 56mm f:1,2 R (85mm équiv. en Full Frame)

L’un sera utilisé en studio, l’autre … pour tout le reste !

85mm vs 85mm on bodies

Fuji X-T1 + 56mm f:1,2 R  vs  Canon EOS 5D MkIII + 85mm f:1,2 L

85mm vs 85mm

Un Switch complet ? … non, pas pour le moment !

Nul ne sait de quoi demain sera fait, mais pour l’heure actuelle, je pense travailler avec les 2 systèmes conjointement.

Je suis photo-hobbist à la base (depuis la fin des années ’90), et je travaille de manière professionnelle dans ce milieu depuis 2010. La photographie reste pour moi une grande passion à la base.

Aujourd’hui, je n’ai pas peur de réaliser un shoot professionnel avec du matériel Fuji uniquement, car je sais que qualitativement, ce matériel est largement à la hauteur !

Size doesn’t matter ! ” Ce n’est pas parce que l’appareil en impose que les résultats seront meilleurs !

 

Ceci est mon avis, mon impression personnelle et n’engage que moi.

Allons photographier, développer nos idées et partageons le tout avec les passionnés comme celui que je suis.

3 Commentaires

  1. ff@k-pture.com'

    Très bon article.
    Merci pour le lien. ;-)

  2. marcrp@gmail.com'

    Bonjour et merci pour cet article !

    Je suis dans un cas un peu différent, pratiquant la photo animalière je vais garder mon 1Dx, mais pour tout le reste, j’avoue qu’alléger l’ensemble de mon sac à dos est tentant. Un hybride Fuji avec un UGA me comblerait pour les photos natures et paysage je pense.

    Bonne continuation et bonnes photos avec ce joli combo,
    Marc

Laissez un commentaire